Bien souvent, quand on se renseigne sur le CIF (Congé Individuel de Formation), on entend également parler du Fongecif. Mais qu’est ce que c’est ? On démêle pour vous ce sujet un peu… entortillé !

Fongecif : qu’est-ce que c’est ?

Le Fongecif est une association créée en 1983 et s’organise par région (Fongecif Ile de France, Fongecif Auvergne Rhône-Alpes, etc.).

Les Fongecif, ou Fonds de Gestion des congés Individuels de Formation, font partie des Opacif : Organismes PAritaires au titre du Congé Individuel de Formation. Et tout simplement, les Fongecif servent à financer une formation pro individuelle (un CIF, une VAE, un CPF ou un CBC).

Il est également possible de contacter le Fongecif de sa région grâce au CEP (conseil en évolution professionnelle) pour obtenir des conseils quant à l’élaboration de son projet, ou au choix de sa formation. Ce dispositif est entièrement gratuit et accessible à tous : salariés, indépendants, personnes sans activité, etc.

Comment fonctionne le Fongecif ?

Outil de financement de formation, le Fongecif est lui-même financé par les entreprises, via des cotisations obligatoires.

Attention : le Fongecif n’est pas « automatique ». Ce n’est pas parce que vous allez remplir un dossier de demande de financement votre CIF qu’il va obligatoirement aboutir. Des commissions paritaires examinent les dossiers envoyés par les salariés (qui sont anonymes) et décident si oui ou non, le projet sera financé.

D’ailleurs, voici tout de suite ce que va réellement financer le Fongecif si vous y avez recours :

  1. Votre rémunération, à 100 % : vous continuerez d’être payé tout au long de votre formation
  2. Le prix de la formation professionnelle
  3. Les transports nécessaires à la formation : 10 euros par jour maximum
  4. Les frais d’hébergement : 10 euros par jour maximum

À savoir : si vous êtes salarié et que vous voulez faire appel au Fongecif dans le cadre d’une formation professionnelle, vous n’êtes pas obligé de demander l’accord à votre employeur (sauf si cela empiète sur votre temps de travail).

C’est un droit qui vous est attribué, sous certaines conditions que vous pourrez trouver juste ci-dessous.

Qui peut utiliser le Fongecif ?

Le Fongecif est accessible aux salariés ayant réalisé 24 mois d’activité, dont 12 au sein de leur entreprise actuelle. Les salariés en entreprise artisanale peuvent aussi y avoir recours, après 36 mois d’activité.

Certaines personnes sont prioritaires au Fongecif :

  • Les personnes de plus de 40 ans
  • Les personnes en reconversion
  • Les personnes peu qualifiées
  • Les personnes n’ayant jamais eu recours à une formation professionnelle

A quel moment utiliser le Fongecif ?

Le Fongecif est utile à toute personne souhaitant suivre une formation professionnelle, dans le but de faire évoluer sa carrière ou de se reconvertir. Cependant, il n’a rien d’obligatoire : il peut être librement utilisé à tout moment de la vie professionnelle.

Bénéficier du Fongecif : la démarche

Une fois que vous aurez élaboré votre projet de formation CIF, et demandé vos congés à votre employeur, vous pourrez entamer les démarches pour recourir au Fongecif. Suivez le guide !

  1. Retirez un dossier à compléter dans votre Fongecif régional
  2. Faites compléter ce dossier par l’établissement de formation qui dispensera votre formation professionnelle
  3. Faites compléter par votre employeur les parties de ce dossier qui le concerne
  4. Rédigez les documents destinés à la commission partiaire, dans lesquels vous présentez votre projet : une lettre de motivation et un CV. Un conseiller de votre Fongecif peut vous aider dans la rédaction de ces documents très importants.
  5. Déposez votre dossier complet dans votre Fongecif au maximum deux mois avant le début de votre formation.
  6. Attendez patiemment la réponse de la commission !

Mon dossier Fongecif a été refusé, que faire ?

Pas de panique ! Seulement un dossier sur deux est accepté pour être financé. Sachez qu’il est possible de faire recours à la décision de refus en complétant votre dossier par des éléments nouveaux qui appuient votre projet et vos besoins.

Vous pouvez également demander un financement partiel de votre formation par votre employeur, si elle lui est également bénéfique.