Auxiliaire de puériculture
26 juillet 2017
Aide soignant
26 juillet 2017
Tout voir

L’architecte, créateur d’espaces de vie

La mission de l’architecte commence par une étude de terrain : après avoir reçu la commande d’un organisme privé ou public, il évalue la faisabilité du projet. Puis il se lance, en veillant à bien tenir compte de la réglementation et des contraintes qui s’imposent à lui (budgétaires notamment). Il conçoit les plans, crée des ébauches, et réalise un avant-projet, qu’il soumet à la collectivité pour obtenir un permis de construire. Une fois l’autorisation obtenue, l’architecte contacte plusieurs entreprises de construction, et sélectionne la plus adéquate pour la réalisation du projet. Il établit un cahier des charges, en mentionnant les délais, les tâches de chaque équipe (maçon, menuisier, charpentier, etc.) et ses recommandations. Une fois les travaux lancés, l’architecte les dirige jusqu’à livraison de l’ouvrage.

Les formations pour se reconvertir dans l’architecture

Ça y est, vous êtes décidé : vous allez changer de métier et devenir architecte. Mais comment faire ? Et bien, il n’y a pas 36 solutions. Pour exercer cette profession en tant que telle, il faut impérativement posséder le DEA : diplôme D’État d’architecture. Cette formation dure cinq ans, auxquels on peut ajouter une année pour obtenir l’HMONP (habilitation à exercer la maîtrise d’œuvre en son nom propre, pour ceux qui veulent travailler en libéral).

L’admission à l’école ENSA (l’école nationale supérieure d’architecture) se fait sur concours.

La formation peut se dérouler en continu : la manière idéale de conserver un emploi en parallèle de sa reprise d’études, grâce à un planning aménagé.

Salaire et perspectives d’évolution pour l’architecte

Une fois le diplôme d’architecture obtenu, l’architecte a plusieurs possibilités : la plupart choisissent de s’installer à leur compte. Certains travaillent en tant que salariés, dans un cabinet de construction, ou plus rarement pour l’État.

Au début de sa carrière, s’il est employé, l’architecte peut prétendre à un salaire de 2200 euros nets environ. Mais cela varie énormément, et en libéral, ses revenus peuvent monter jusqu’à 6000 euros mensuels (selon les commandes).

L’architecte peut également choisir une spécialité ou tout du moins, un domaine de prédilection : les monuments anciens, l’architecture urbaine, ou même l’enseignement (sous réserve de poursuivre ses études en doctorat d’architecture, bac+8).