Ergothérapeute
26 juillet 2017
Architecte
26 juillet 2017
Tout voir

Présentation du métier d’auxiliaire de puériculture

Un auxiliaire de puériculture accompagne les enfants dans leur développement, leur autonomie et leur épanouissement. Pour cela, il les fait participer à des activités ludiques et d’éveils. Il travaille en collaboration avec un infirmier ou une puériculture.
Son rôle est d’être responsable des enfants, de réaliser des soins d’hygiène et de confort. Il participe à l’entretien et à l’hygiène des locaux recevant les enfants.
Ce professionnel s’occupe également des enfants en difficulté physique, psychologique ou sociale.

Les qualités indispensables

Comme pour tous les métiers de la petite enfance, les auxiliaires doivent aimer le contact avec les enfants en bas âge. Les qualités indispensables pour s’épanouir dans cette profession sont :

  • la patience
  • la compréhension
  • la responsabilité
  • la douceur
  • l’organisation
  • la créativité

Quelles formations pour devenir auxiliaire de puériculture

Une voix possible pour devenir auxiliaire en puériculture : valider le diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture.
Une formation d’une durée de 10 mois est nécessaire pour préparer ce diplôme. Elle est accessible à tous, sans diplôme requis. Cependant, les candidats doivent réussir le concours d’entrée en institut de formation d’auxiliaire de puériculture (nommé IFAP).

Le concours d’entrée en IFAP

Le concours d’entrée est composé d’une épreuve écrite (culture générale et test psychotechnique) ainsi qu’une épreuve orale d’admission.
Les candidats titulaires d’un diplôme du secteur sanitaire et social de niveau V au minimum (comme un CAP petite enfance par exemple) sont dispensés de l’épreuve écrite.

La formation en IFAP

La formation est composée de 17 semaines d’enseignements théoriques et de 24 semaines de stages pratiques.
Elle se compose de huit modules visant à acquérir les techniques pour accompagner les enfants dans leur vie quotidienne, les règles d’hygiène, l’organisation du travail, la communication avec les enfants et les parents, réaliser un état clinique, etc.

Où exercer cette profession de la petite enfance ?

Cette profession s’exerce dans plusieurs lieux recevant des jeunes enfants comme :

  • les crèches
  • les haltes-garderies
  • les maternités
  • les services de soin pédiatrie en milieu hospitalier
  • les structures socio-éducatives

Salaire et évolution de carrière

Au début de sa carrière, une auxiliaire de puériculture gagne en moyenne 1 500 euros bruts.

Après plusieurs années d’expérience, il est possible de se présenter aux concours d’entrée des instituts de formation en soins infirmiers pour devenir infirmier ou de faire une formation pour obtenir le diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfants.