L’informatique est un secteur en plein essor aujourd’hui. En témoignent le nombre toujours croissant d’offres d’emploi dans le domaine. En effet, certains métiers de l’informatique ont le vent en poupe depuis plusieurs années, et font partie de ceux qui recrutent le plus dans le numérique. Ils s’inscrivent pour la plupart dans la droite ligne des tendances du numérique et de la digitalisation. Nous en évoquerons certains à travers cet article.

Le top des métiers de l’informatique : le développeur

Le métier de développeur fait assurément partie de ceux qui embauchent le plus dans l’informatique. Le développeur est celui qui conçoit les solutions informatiques sur la base d’un cahier des charges et des langages informatiques spécifiques. Selon la diversité des langages de programmation et des compétences techniques, il existe plusieurs profils de développeurs.

Le développeur web et mobile conçoit des applications mobiles et des sites web destinés à être utilisés sur smartphone, sous IOS ou Android. Le développeur web réalise aussi des sites web, autant qu’il intervient pour leur refonte. À cet effet, il maitrise les langages de programmation comme CSS, HTML, JavaScript, Python, C++. Plus polyvalent, le développeur full-stack intervient à toutes les étapes de conception et de réalisation d’une application web ou d’un logiciel.

A contrario, le développeur front-end, lui, travaille sur une page web ou une application telle que l’utilisateur la voit. Concrètement, le développeur front-end intervient au niveau de l’ergonomie du site ou de l’application. Il s’occupe aussi des tests de développement, de l’intégration des maquettes et des corrections techniques nécessaires au bon fonctionnement d’une solution.

Mobile, web, full-stack ou front-end, le développeur web a aussi la charge du suivi technique des projets informatiques, notamment lorsque son client ne dispose de compétence technique pour assurer la maintenance de la solution. Concernant l’offre d’emploi dans l’informatique, les recrutements de développeurs raflent la mise. Le développeur débutant, selon ses compétences, gagne en moyenne entre 2 000 et 3 000 euros.

Développeur, un métier qui recrute dans l'informatique

L’architecte d’un site web, le web designer

Le web designer est aussi un métier qui recrute en informatique. Le web designer est davantage un profil créatif (création artistique) que technique ou matheux. Il n’en demeure pas moins que l’architecte de site web doit également avoir des bases solides en informatique ; le web design étant au carrefour de l’art et de l’informatique. C’est d’ailleurs pourquoi il faut deux formations pour exercer en tant que web designer : une formation artistique et une formation informatique.

Le web designer conçoit les éléments graphiques, les bannières, les logos et les illustrations d’un site web. Pour faire simple, l’architecte accompagne les marques et les entreprises dans l’élaboration de leur identité visuelle. Le but de son intervention est de rendre les sites web de ses clients plus attractifs et de leur conférer une identité unique. En termes de rémunération, il faut compter à peu près 2 000 euros mensuels pour un débutant.

Le webmaster pour gérer un site

À distinguer du web designer, le webmaster a des missions bien distinctes. Il est le gestionnaire d’un site web. Pour mener à bien sa mission, le webmaster doit justifier de compétences techniques qui lui permettront d’assurer le bon fonctionnement du site. Il explore le site pour trouver des bugs et dysfonctionnements. Ensuite, il suggère des solutions ou entreprend des modifications pour le faire évoluer, l’animer pour qu’il enregistre plus de visiteurs.

Parallèlement, des compétences rédactionnelles sont aussi requises pour être un webmaster accompli et à jour des tendances. Le webmaster ayant des compétences rédactionnelles pourra créer ou modifier les contenus d’un site web. Cependant, il faut dire qu’il est des cas où c’est le webmaster qui développe lui-même le site dont il aura la gestion ensuite. Considérant cette possibilité, il va sans dire qu’un webmaster maitrisant les langages informatiques aura plus de chance d’employabilité qu’un autre. À ses débuts, un webmaster gagne autour de 1 500 euros le mois.

Un domaine qui recrute : le SEO

Le SEO est l’un des domaines du marketing digital les plus en vue aujourd’hui. Il contribue grandement à la visibilité de votre site sur internet, et donc à votre croissance. Pour les entreprises, le référencement naturel présente de nombreux enjeux. C’est pourquoi elles recrutent de plus en plus des profils spécialisés en SEO, afin de les aider à se hisser haut dans les SERP.

Le chargé en référencement naturel est un exemple de profil dans le domaine du référencement. Il a pour mission de positionner un site web sur la première page Google suivant des mots-clés spécifiques. Le référenceur web maitrise les techniques de référencement et à des compétences pointues en rédaction de contenus.

Grâce au travail d’optimisation et de visibilité et de notoriété réalisé par le référenceur web, le site enregistre une PageRank plus élevé au niveau de Google. Il opère un travail de veille pour être à jour des grands changements algorithmiques de Google en SEO. Le chargé de SEO peut travailler avec le webmaster, comme il peut avoir les compétences de ce dernier. Au début de sa carrière, le référenceur web peut gagner jusqu’à 2 000 euros par mois.

Le référenceur web, l'un des métiers qui recrute le plus en informatique

Le Community Manager, un métier du numérique

Le Community Manager est ce profil chargé d’animer les communautés web des entreprises pour lesquelles il travaille. Parfois, ce profil travaille pour des personnes physiques dont il soigne l’image sur internet. Les réseaux sociaux sont le principal terrain du Community Manager. Il anime les comptes de ces clients sur ces canaux, interagit avec les membres de la communauté et modèles les débats.

Le travail du Community Management vise à donner une image positive de l’entreprise sur la toile. Il contribue grandement à l’e-réputation des marques et entreprises. De lui dépendent l’image et la notoriété d’une entreprise ou marque sur les réseaux sociaux et internet de façon générale. Dans le cadre de ses missions, le Community Manager propose des contenus adaptés aux codes de chaque plateforme sociale. De même, ces contenus sont diffusés selon une stratégie bien élaborée.

Capacités rédactionnelles, créativité, culture générale et sens de l’anticipation sont des aptitudes nécessaires pour être un bon gestionnaire de communautaire. Ainsi, vous pouvez commencer en gagnant 2 000 euros par mois.