Les vins et les spiritueux occupent une place de choix dans la gastronomie tant des Français qu’à l’échelle internationale. En la matière, il est important de souligner qu’il existe une grande variété de métiers que l’on peut exercer avec différents niveaux d’études. Découvrez dans cet article l’essentiel sur les métiers des vins et spiritueux.

Diverses formations disponibles

Si vous êtes naturellement un passionné de vins et de spiritueux, il existe une possibilité de convertir votre passion en métier et même en source de revenus. Des simples métiers de production du vin, à ceux qui touchent à sa distribution et à sa vente, vous trouverez de quoi combler vos attentes.

Dans un premier temps, les amateurs de travaux techniques y trouvent aisément pour leur compte au travers des métiers de transformation. Ainsi, selon ce qui vous intéresse le plus, vous pourrez intervenir dès le début du processus de production au travers de la culture des raisins ou encore en plein cœur de la procédure d’élaboration du vin.

Dans un second temps, il faut relever que d’autres professions du domaine sont clairement plus techniques et exigent d’avoir un meilleur niveau d’études. En effet, tous les acteurs du domaine ayant au minimum la licence, c’est-à-dire un niveau bac+3, sont les principaux vecteurs des activités commerciales. Le niveau master quant à lui est particulièrement dédié aux différentes expertises que vous pouvez réaliser au niveau international ou encore en matière de communication.

Elzéar Wine Executive se présente comme l’un des meilleurs cabinets pour recruter spécialement des intervenants dans le secteur agricole en France ou partout ailleurs dans le monde. Il se base essentiellement sur le savoir-faire des experts avec lesquels il collabore en vue d’opérer son recrutement dans les métiers du vin.

À lire également : Comment devenir caviste ?

Les métiers des vins à la carte

Si vous voulez faire carrière dans les métiers des vins et spiritueux, certaines professions assez prisées pourraient vous intéresser.

La profession de négociant

Le métier de négociant fait partie de ceux les plus intéressants en matière de vins et de spiritueux. Le négociant doit faire preuve de dynamisme, d’une excellente capacité d’écoute et d’une parfaite maîtrise des marchés de vente. Il est en mesure de gérer de multiples marques et produits en vue d’accentuer la fidélité des consommateurs.

De même, ce métier vous permet d’acquérir des compétences intéressantes en matière de commerce et de marketing. Pour exercer en tant que négociant dans le domaine des vins et spiritueux, il est important d’avoir au moins un niveau bac +3.

La profession de courtier

Dans tous les domaines de la vie, on a besoin d’un courtier. Il en est de même pour celui des vins et spiritueux. Jouant principalement le rôle de médiateur, ce dernier se charge de mettre en contact les chargés de production avec les consommateurs, en vue de garantir une circulation plus fluide des vins.

Le courtier n’est ni un producteur ni un acheteur, son expertise est utile simplement pour la mise en relation des principaux acteurs. Il permet donc un écoulement rapide des productions. Pour exercer cette profession, il est essentiel d’obtenir un Bachelor spécialisé dans la commercialisation des vins.

Le métier de conseiller

Tout le monde n’est pas en mesure d’exercer dans les autres métiers relatifs aux vins et qui nécessitent de longues études. Voilà pourquoi il est possible de travailler en tant que conseiller. En exerçant cette profession assez spécifique, vous aurez l’opportunité de mettre en exergue vos atouts de connaisseur de vins.

Généralement dédié aux personnes qui ont une maîtrise assez pointilleuse des vins, le métier de conseiller consiste souvent à produire des cartes de vins. Dans la pratique, cet expert conseille souvent les grands consommateurs de vins ou encore les restaurants. En général, l’exercice du métier exige d’être titulaire tout au moins d’un Bac professionnel dans le domaine.