Vous êtes passionné par l’œnologie ? Votre nez et votre palais apprécient de découvrir de nouveaux crus ? Pourquoi ne pas en faire votre métier ! Ce secteur offre en effet une grande diversité de métier, dont celui de caviste qui vous permettra de partager votre passion avec vos clients. Nous vous proposons de découvrir les missions de ce professionnel du vin ainsi que les formations pour y accéder.

Les missions du caviste

Suivre une formation caviste va vous préparer à votre futur métier et vous permettre de pratiquer au quotidien votre passion pour le vin. Les missions de ce professionnel sont variées et vous pouvez l’exercer au sein de différentes structures. 

Il faut en effet savoir que le caviste peut mettre son expertise au service de la production des vins mais aussi de leur distribution. S’il travaille auprès d’un producteur, il va alors être chargé des cuves qu’il doit nettoyer et préparer à recevoir le raisin récolté. C’est également lui qui doit vérifier l’évolution du vin lorsqu’il est stocké : macération, température, fermentation… Le caviste gère ici en réalité tout le processus de production du vin, depuis la cave jusqu’à sa mise en bouteille et à l’étiquetage, en passant par la gestion du stock.

Autre aspect de la profession : la commercialisation. Un caviste peut avoir sa propre boutique, faire partie d’un réseau de cavistes ou travailler dans une coopérative. Il sélectionne alors les vins qu’il souhaite vendre et conseille sa clientèle selon ses goûts ou les meilleurs accords « mets-vins ». En plus de cela, il peut organiser des initiations ou des dégustations afin de partager son savoir. Il a par ailleurs une casquette de gestionnaire et de comptable afin de gérer son activité.

métier de caviste

À lire également : Zoom sur les métiers des vins et des spiritueux

Quelle formation suivre pour devenir caviste ?

Si vous souhaitez devenir caviste, vous pouvez opter pour un large panel de formations. Elles se sont en effet fortement développées au cours des dernières années et peuvent porter sur le domaine viticole, le commerce, le conseil, etc.

CAP, Brevet professionnel (BP), BTS, Licence, Bachelor, Master… Le choix est vaste ! Vous devez prendre le temps de comparer les différents programmes afin d’opter pour celui le plus adapté à vos objectifs. 

Il existe également des formations spécialisées de sommelier-caviste qui vous permettent en seulement un an d’acquérir toutes les compétences nécessaires. Vous perfectionnez à cette occasion votre connaissance du vin et vous apprenez les techniques de vente mais aussi d’achat, de dégustation et d’organisation d’événements. Ces parcours vous préparent par ailleurs à maîtriser les fondamentaux du marketing, de la gestion ainsi que du management. 

Il est fortement recommandé de privilégier les formations professionnalisantes, qui proposent des stages ou la possibilité de suivre votre cursus en alternance. Vous avez alors l’occasion de mettre en pratique vos nouvelles connaissances, l’idéal pour acquérir une première expérience significative qui sera un réel atout pour vos futures candidatures ! Vous avez en effet les connaissances théoriques nécessaires mais aussi la pratique pour devenir caviste. Vos cours et vos expériences vous auront permis de développer votre nez et votre palais, les outils les plus précieux d’un caviste !

Les qualités d’un caviste

Outre les connaissances techniques, votre formation de caviste vous prépare également à développer les qualités indispensables à ce métier.

En effet, être caviste nécessite (en plus d’un nez et d’un palais affûtés) un grand sens relationnel, d’autant plus s’il intervient sur la commercialisation des vins. Il doit dans ce cas négocier avec ses fournisseurs, accueillir et conseiller sa clientèle… La fibre commerciale est de rigueur !

Il doit par ailleurs faire preuve de curiosité et de créativité pour attirer et fidéliser ses clients. Ce professionnel se caractérise également pour sa rigueur et sa patience.