Réfléchissez-vous toujours à quelle spécialité suivre après l’obtention de votre bac ? Si oui, pourquoi ne pas opter pour l’orthodontie ? Peu connue du grand public, cette discipline de la chirurgie dentaire se veut pourtant un métier exceptionnel. En plus de son impact sur la santé bucco-dentaire, il contribue aussi à booster l’estime personnelle en raison de son habileté à redresser et à resserrer les dents. Pour en savoir plus sur le sujet, ensemble allons à la découverte de ce métier noble.

D’abord, qu’est-ce que l’orthodontie ?

Comme annoncé précédemment, l’orthodontie est une discipline de la chirurgie dentaire. Répertoriée dans les branches de l’odontostomatologie, elle traite les difformités congénitales ou acquises des dents.

En d’autres termes, elle permet de corriger le mauvais positionnement des dents, qu’il soit inné ou acquis suite à un incident. En clair, elle permet d’assurer une belle harmonie au visage, en remédiant notamment :

  • À l’inconfort causé par le décalage des dents ;
  • Aux problèmes relatifs à leur asymétrie ;
  • Aux troubles provenant de leur chevauchement ;
  • Aux difficultés engendrées par leur mauvais positionnement ;
  • Etc.

Vous l’aurez compris, l’orthodontie représente l’une des rares pratiques médicales qui redonnent le sourire à des milliers de personnes. Pour s’y former, il est inévitable de passer par la très célèbre école FGSOCO. Pionnière du domaine, elle est la première école d’orthodontie en France dont les enseignements sont à la fois :

  • Théoriques ;
  • Pratiques ;
  • Et, cliniques.

Comment fonctionne-t-elle ?

Pour être efficaces, les traitements en orthodontie reposent sur plusieurs techniques. Chacune d’elle dispose d’un appareil spécifique permettant de répondre aux attentes des patients.

À titre indicatif, les aligneurs sont utilisés pour déplacer et bien aligner les dents. Si l’individu souffre par contre d’un déplacement de mâchoire, l’usage des appareils de repositionnement est préconisé. En clair, que ce soit pour :

  • Le resserrage des dents ;
  • Leur repositionnement ;
  • Ou leur alignement, l’orthodontie permet de retrouver une dentition à la fois parfaite et esthétique.
formation orthodontie

Quelles sont les exigences du métier ?

Le métier d’orthodontiste représente l’un des plus fabuleux. Bien qu’admirable, il nécessite pourtant le développement d’un certain nombre de potentialités pour l’exercer convenablement.

En plus de la rigueur, l’orthodontiste doit avoir le sens de la précision et du travail bien fait. Et, ce n’est pas tout. Pour réussir dans ce corps de métier, il vous faut aussi disposer d’un bon sens relationnel et d’une qualité d’écoute extraordinaire. Mais, pas seulement.

Vous devez également faire preuve de disponibilité envers votre patiente et user d’une bonne pédagogie pour expliquer les actions que vous aurez à mener. En clair, votre défi, c’est d’œuvre à gagner la confiance de vos patients par :

  • Votre professionnalisme ;
  • Vos valeurs humaines ;
  • Et, votre diplomatie.

Quelle formation suivre pour se spécialiser ?

C’est un secret de polichinelle, les besoins d’orthodontiste en France existent. Le nombre de spécialistes ne cesse en effet de diminuer malgré l’augmentation de la population et les audiences dans le secteur.

Pour preuve, la Commission des comptes de la sécurité sociale révèle dans son rapport de 2017 que la France ne dispose que de 5,7 spécialistes pour 100 000 habitants.

Se faire former dans le domaine représente donc un réel enjeu d’avenir tant le taux d’employabilité y est élevé. Pour y arriver, il vous faudra suivre d’abord 6 années d’études en odontologie dentaire pour devenir chirurgien dentiste.

Votre diplôme en poche, vous devez par la suite œuvrer pour la spécialisation. 4 années d’études supplémentaires vous permettront d’acquérir le Certificat d’études cliniques avec la mention orthodontie.

Vous l’aurez compris, il faudra 10 années en tout après l’obtention de votre baccalauréat pour espérer devenir orthodontiste. Retenez à toutes fins utiles que ce processus est désormais simplifié avec l’arrivée des écoles comme le FGSOCO.

Un passage par la French School of Clinical Orthodontics vous permettra de vous spécialiser en seulement 2 ans dans des domaines comme :

  • L’orthodontie vestibulaire ;
  • Ou esthétique.