Un projet d’entreprise sans financement est voué à l’échec. Il est certain que vous avez souvent entendu cette phrase. Effectivement, pour lancer votre entreprise, vous aurez besoin d’argent pour les locaux, le matériel, l’électricité, etc. Si cette affirmation n’est donc pas fausse, elle a toutefois ses limites. Dans cet article, on vous montre comment entreprendre [et réussir] sans un centime en poche.

Monter son entreprise en partant de zéro : Mythe ou réalité ?

Lancer une entreprise sans aucun sou, votre doute est fondé, cela peut être compliqué. C’est un défi pourtant réalisable, mais pour quelques types de projets seulement.

En effet, pour réussir son entreprise sans argent, le projet ne doit requérir que très peu de moyens financiers. Partant de ce postulat, il faudra revoir vos ambitions à la baisse si vous envisagez d’ouvrir par exemple un salon de tatouage ou un magasin de vêtements.

Par contre, si votre activité peut démarrer depuis votre maison et que le matériel pour l’exercer est disponible, vous n’aurez plus besoin de fonds pour vous lancer. Beaucoup d’entreprises ont démarré dans un garage, vous savez. De même, aujourd’hui, avec un ordinateur et une connexion internet haut débit, vous pouvez déjà lancer certains types d’activités.

Il faut néanmoins souligner qu’au fur et à mesure que votre activité générera des bénéfices, vous serez obligé de réinvestir ces deniers dans l’acquisition d’un local, dans l’achat de fournitures, etc.           

Créer son entreprise sans argent : les différentes étapes

Maintenant que vous savez qu’il est possible de monter son entreprise sans disposer du moindre centime, place au processus de création. Découvrez comment créer votre entreprise sans argent.

Élaborer un business plan solide

Le business plan, ou plan de développement, est un document qui dresse les perspectives de croissance de votre entreprise. Il vous sera utile pour avoir une vision précise du modèle économique à développer et pour déterminer la façon dont vous allez produire des revenus.

Le but est de rendre votre projet d’entreprise lucratif le plus vite possible pour atteindre une certaine capacité d’autofinancement. Grâce à cette capacité, vous pourrez financer vos ambitions avec vos propres moyens.        

Opter pour un statut juridique adéquat

Lorsqu’on n’a rien en poche et qu’on souhaite tout de même mettre en place une entreprise, il faut choisir un statut moins contraignant pour son développement. Ainsi, si vous êtes seul à tenter l’aventure, le statut d’auto-entrepreneur serait idéal pour vous. Il permet en effet d’inscrire votre entreprise gratuitement au registre de commerce et des sociétés (RCS), et ce, sans capital social.

Si vous êtes deux ou trois, les choses vont légèrement se compliquer. Il vous faudra constituer une SARL ou une SAS avec des frais allant de 350 à 500 euros. Mais à plusieurs, vous pourrez répartir les frais pour faire des économies.

Chercher des financements

Hors de question de se rendre dans une banque pour faire un prêt. Les banques sont d’ailleurs très frileuses à l’idée d’emprunter aux novices dans le monde de l’entrepreneuriat. Et vu votre situation, il n’est pas évident que vous ayez des garanties à leur offrir. Pour vous faire financer sans tracasseries, demandez des prêts à vos proches (love money) ou optez pour le financement participatif (ou crowfunding). Vous pouvez également vous tourner vers les subventions pour la création d’entreprises mises en place par l’État ou les organismes non gouvernementaux (ONG, Fondation…).

Se donner à fond pour réussir

Le financement ne représente rien dans la réussite d’une entreprise comparé au dévouement de ses cadres. Si vous vous investissez pleinement dans votre projet, vous arriverez naturellement à trouver des fonds et gagner des marchés ou des clients. Soyez aussi patient ; votre société peut mettre du temps à décoller.