6 aspects à prendre en compte dans l’évaluation de votre entreprise

Le niveau d’engagement d’un employé envers son entreprise a une grande influence sur les résultats obtenus. Il suffit de voir la grande différence entre avoir à faire ce qui doit être fait et vouloir faire quelque chose qui doit être fait.

Il existe de nombreuses façons de mesurer l’engagement des employés, mais ce qui est vraiment compliqué, c’est de l’augmenter. Selon le rapport Gallup, seulement 15% des employés peuvent être considérés comme productifs. La vérité est que si l’équipe n’est pas unie et n’a aucun intérêt à poursuivre le même but, le succès ne sera guère atteint.

Mais quelque chose d’aussi intangible que l’engagement peut-il être mesuré ? Oui, c’est possible, et en fait, il est fortement recommandé de le faire. Sous-estimer l’importance de l’engagement des employés est une grave erreur. Selon Gallup, les entreprises qui misent sur l’engagement de leurs employés sont 17% plus productives que les autres, en plus d’atteindre 20% de bénéfices en plus.

Si vous êtes très intéressé à mesurer le niveau d’engagement de vos employés, nous vous conseillons de le faire par le biais de questionnaires. Vous pouvez trouver des milliers de modèles sur Internet, mais n’oubliez pas de les adapter aux caractéristiques de votre entreprise. Avec cet outil, les gens indiquent leur degré d’accord ou de désaccord sur différents aspects.

Nous expliquons ci-dessous les lignes directrices à suivre, afin de tirer de bonnes conclusions, et les erreurs de la mesure de l’engagement à les éviter.

Les lignes directrices à suivre

Des questionnaires anonymes

Les réponses des employés peuvent être déformées par la crainte d’être rendues publiques. C’est pourquoi nous vous recommandons de le faire de façon anonyme. Réfléchissez, à quoi bon le faire si les réponses ne sont pas sincères ? N’ayant pas de nom et prénom, vous pourrez les exprimer de manière totalement ouverte.

Des questions qui ne laissent aucune place au doute

Vérifiez que les questions du questionnaire ne sont pas difficiles à comprendre et ne donnent pas lieu à une deuxième interprétation. Ne pas comprendre ce qu’ils demandent peut conduire à modifier le résultat, alors assurez-vous que les questions sont compréhensibles et exactes.

Mesurer en continu

Les entreprises sont en constante évolution, tant en interne qu’en externe, afin de s’adapter à l’environnement et d’avancer face à la concurrence, la solution ? Évaluer l’engagement sur une base continue. Il établit de temps à autre un examen des résultats pour voir s’il y a ou non une détérioration du niveau d’engagement.

Les erreurs à éviter

Ne pas mesurer

C’est la plus grosse erreur des recruteurs. Certains sont fondés sur les perceptions qu’ils ont lorsqu’ils voient des employés, mais ce n’est pas vraiment une conclusion.

Demander directement

Évitez la question “Êtes-vous engagé ?” dans le questionnaire. Le degré d’engagement est le résultat à obtenir, mais pour l’atteindre, il faut le faire à travers des éléments qui lui sont liés.

Ne le faites pas juste pour le plaisir de le faire

Quel est l’intérêt d’obtenir un bon score si vous n’agissez pas ? Profitez de connaître le degré d’engagement pour vous améliorer en tant qu’entreprise et lier davantage vos employés à celle-ci, et non pour vous comparer à la concurrence ou pour le simple fait de le faire.

L’évaluation de l’engagement de vos employés est un grand avantage pour votre entreprise : elle sert non seulement à améliorer leur attitude, mais aussi à améliorer la performance de l’entreprise et à augmenter ses bénéfices. Assurez-vous de tester vos employés, d’évaluer les résultats et de voir où il y a place à l’amélioration.