Quand vous signez un contrat de travail, vous ne voyez d’abord que le salaire brut. En effet, l’employeur fait référence à ce dernier, vu que c’est le montant qu’il doit concrètement à son salarié.

Pour dissiper les doutes et les incompris en termes de rémunération, il est donc important de comprendre la différence entre un salaire net et brut en France.

Que faut-il savoir sur le salaire brut ?

Il est toujours difficile de décrypter la fiche de paye qui est généralement longue, complexe et indigeste.

Afin de mieux vous aider à comprendre le fonctionnement de votre rémunération, il est ainsi nécessaire de bien détailler les constituants de base d’un salaire brut, notamment le salaire de base, les gratifications, les majorations et les avantages en nature.

Le salaire de base

Faisant partie de votre salaire brut, le salaire de base est mentionné dès le début de votre travail, au moment même de l’embauche. Il doit être supérieur ou égal au minimum légal qu’est le SMIC, et doit également respecter le minimum que la convention collective définie.

Autrement dit, le salaire de base doit être conforme au principe dicté par la loi de travail et d’autres règlements régissant une société.

Prenons un exemple, supposons que le SMIC par heure est défini à 9,43. Si votre rémunération est au SMIC, sur une base d’environ 35 heures, votre salaire de base doit donc équivaut à 1430,22 euros mensuel.

Les primes

À l’inverse d’une augmentation salariale, une prime est une sorte de cadeau, de remerciement ou encore de motivation offerte à un tel ou tel employé pour lui récompenser de ses efforts remarquables.

Ainsi, sachez que des primes peuvent s’ajouter à votre salaire, selon la politique de la société ou le secteur d’activité dans lequel vous travaillez. Les employés commerciaux, par exemple, sont généralement motivés par des primes sur objectif. Un système selon lequel les primes sont obtenues en fonction des objectifs atteints.

Si vous travaillez dans une grande entreprise, celle-ci pourrait même vous motiver en vous donnant une prime exceptionnelle. Dans cette catégorie est inclus le célèbre 13ème mois, déjà connu par beaucoup de salariés.

Supposons que vous obtenez deux gratifications : un treizième mois qui doit être payé le janvier prochain et une prime de 150 euros. Ainsi, à la fin du premier mois de l’année prochaine, votre salaire équivaut donc à (1430,22×2)+150, soit 3010,44 euros.

Les majorations

Pour diverses raisons, dans des situations bien définies, votre salaire horaire peut-être majoré. Appelée majoration de salaire, cette pratique peut être prédéfinie par la législation en vigueur ou les conventions collectives. Les majorations peuvent ainsi s’effectuer pour récompenser les heures supplémentaires d’un employé travaillant la nuit, pendant les jours fériés, etc.

Dans un magasin, un vendeur qui travaille exceptionnellement les nuits aura, par exemple, une majoration salariale ce mois-là. D’ailleurs, un salarié répondant à des appels d’offres pendant les heures supplémentaires aura également une majoration salariale.

Les avantages en nature

Les avantages en nature font également partie du salaire brut. Accordés par l’employeur, ils permettent à l’employé de se faire des économies. Estimés à un montant bien défini, ces avantages seront déduits du salaire net, suite à un calcul des charges.

À titre d’exemple, un employé peut bénéficier d’un véhicule de fonction ou d’un logement de travail comme avantages en nature.

En somme, c’est donc l’ensemble de ces éléments qui constitue le salaire brut d’un employé. Ce dernier peut être défini comme le salaire initial avant tout prélèvement de charges.

Que faut-il savoir sur le salaire net ?

Chaque employé a le droit d’être rémunéré après un travail accompli. Le salaire net est un terme comptable, utilisé pour désigner cette rémunération après prélèvements fiscaux et sociaux effectués sur son salaire brut.

Il s’agit donc du salaire réellement obtenu par l’employé déduit de toutes les charges. Ce qui fait que cette rémunération constitue la base de son revenu.

Pour avoir la valeur du salaire net, on enlève toutes les charges et les cotisations telles que les assurances maladie, chômage ou retraite et autres. D’ailleurs, il existe des méthodes simples et efficaces pour mieux comprendre la détermination du salaire net, à savoir l’emploi des simulateurs.

Mais qu’en est-il du salaire net d’impôt ?

En France, avec le prélèvement à la source, l’impôt sur le revenu est prélevé directement du salaire net. Versé effectivement au salarié, le salaire net d’impôt correspond donc au salaire net déduit des impôts.

Quelle différence y a-t-il entre le salaire brut et net ?

Vous l’aurez compris, le salaire brut est la somme que l’employeur doit débourser pour son salarié, y compris les cotisations sociales. Ces dernières comprennent l’épargne retraite, l’assurance chômage, etc.

Une fois les cotisations payées, c’est le salaire net qui reste. En d’autres termes, le salaire net est l’argent que vous recevez réellement comme rémunération, après déduction des charges sociales. La différence entre le salaire brut et net réside donc dans le montant de ces cotisations.

Le salaire brut et le salaire net, comment calculer la différence ?

Comme vous le savez déjà, le salaire net équivaut au salaire brut déduit des charges sociales. Cela semble évident et facile en théorie, mais vous aurez certainement du mal à calculer la différence entre votre salaire brut et votre salaire net.

En effet, pour pouvoir effectuer ce calcul, vous devez tenir compte de nombreux paramètres comme votre âge, votre fonction, votre département et d’autres éléments.

Cependant, sachez que les charges correspondent aux 25 % du salaire brut pour les cadres, si elles n’en correspondent que 20 % pour les non-cadres. Envie d’avoir une idée de votre salaire net, faites le calcul en vous basant sur les 23 % des charges sociales.

Si vous gagnez, par exemple, 1600 euros brut, voici le calcul que vous devez faire 1 600 – [(1 600*23)/100], vous montrant ensuite que votre salaire net est de 1232 euros.

Mais ce genre d’opération n’est pas vraiment fiable pour savoir la valeur exacte de votre salaire net. Pour avoir les détails précis de vos charges, il est recommandé d’attendre votre fiche de paye.

Pour conclure, la différence entre le salaire brut et net est facilement compréhensible en théorie. Mais en réalité, cette opération n’est pas aussi simple et prend en compte de nombreux paramètres tels que l’âge, la fonction, le département…

Cela dit, le salaire net des salariés travaillant dans une même n’est certainement pas identique.

Salaire brut en net : conversion des montants les plus recherchés

Lorsqu’un employé commence à travailler, la première chose qu’il veut savoir est combien vaut son salaire brut. Pour ce faire, nous avons résumé les calculs les plus courants dans ce tableau :