Les missions concernant la tenue des comptes (comptabilité, fiscalité…) sont d’une importance capitale pour le développement de toute entreprise. C’est ce qui justifie la nécessité de solliciter un expert-comptable. Par sa grande expérience dans le domaine, il est le professionnel le mieux placé pour exécuter ces différentes tâches. Toutefois, ses domaines d’intervention ne se limitent pas seulement à la compatibilité.

Pourquoi faire appel à un expert-comptable ?

L’expert-comptable est un professionnel qui dispose d’un agrément en comptabilité et en droit. Il joue le rôle de médiateur entre le chef d’entreprise et ses tiers (partenaires, fournisseurs, administration, clients…). Si vous souhaitez solliciter les services d’un expert-comptable, l’entreprise de conseil Baker Tilly STREGO saura vous apporter les solutions dont vous avez besoin. L’expert-comptable intervient de façon ponctuelle suivant les termes du contrat qui l’unit à l’entreprise l’ayant engagé. Durant son intervention, il se doit de suivre un code de déontologie qui implique de respecter :

  • le secret professionnel,
  • le droit de rétention,
  • le devoir de conseil,
  • les normes professionnelles.

Aussi, l’expert-comptable est un professionnel polyvalent pouvant intervenir dans plusieurs domaines au sein de l’entreprise :

  • la comptabilité,
  • la fiscalité,
  • le conseil,
  • le secteur juridique,
  • les relations humaines.

Expert-comptable

Quelles sont ses missions principales ?

L’expert-comptable participe à la vie juridique et économique de l’entreprise, de sa création jusqu’à sa liquidation. Il peut être sollicité par les grandes et petites entreprises pour accomplir différentes missions.

Bilan annuel des comptes

La présentation des comptes annuels est la mission principale de l’expert-comptable. L’objectif de cette mission est d’assurer la cohérence et la vraisemblance des comptes annuels de l’entreprise. L’expert-comptable devra attester les comptes tout en démontrant que la cohérence de ces derniers ne sera pas remise en cause.

Pour ce faire, il doit s’axer sur les informations fournies par le chef d’entreprise et les informations financières et comptables recueillies auprès des acteurs économiques et financiers (État, banquiers, associés…). Le gérant de l’entreprise lui donne le droit de tenir tout ou partie de sa comptabilité et d’établir ensuite les déclarations fiscales et sociales.

Examen limité des comptes annuels

Ici, l’expert-comptable fait une étude succincte de l’entreprise qui l’a engagé et des procédures comptables mises en application par celle-ci. Il doit également faire le point des informations recueillies auprès de la direction, puis planifier des entrevues avec les entités mises en cause. Cette mission consiste à assurer la sincérité et la régularité des comptes se rapportant au patrimoine, à la situation financière et au résultat de l’entreprise à la clôture de l’exercice.

Audit légal

Mandaté par l’entreprise elle-même ou par des tiers, l’expert-comptable a pour mission ici d’attester de la validité et de la bonne tenue des comptes audités. Ces derniers renseignent sur le patrimoine de l’entreprise, sa situation financière ainsi que sur les résultats des opérations de l’entreprise. À la fin de sa mission, il se chargera de délivrer une attestation pour présenter le résultat final. Pour effectuer l’audit des comptes, il devra se conformer aux normes d’audit internationales clarifiées.

Les missions secondaires de l’expert-comptable

En plus des prestations ponctuelles qu’il accomplit, l’expert-comptable joue aussi un rôle de conseiller du chef d’entreprise. Lors de la création de l’entreprise et tout au long de sa vie, il sera sollicité pour remplir diverses tâches :

  • donner des recommandations sur le choix du statut juridique de l’entreprise (SARL, SAS, EURL…),
  • conseiller le dirigeant et l’établissement dans le choix d’un business plan viable,
  • réaliser les déclarations fiscales de TVA, d’impôt sur les sociétés, de taxes professionnelles…
  • accompagner dans l’optimisation fiscale de l’entreprise,
  • réaliser les fiches de paies et les déclarations sociales,
  • orienter l’entrepreneur dans la gestion de son patrimoine afin de profiter des avantages, notamment fiscaux,
  • participer à la gestion du personnel,
  • mettre à la disposition de l’entreprise des outils de gestion (plan de financement, tableau de bord, calcul du seuil de rentabilité…),
  • accompagner dans la procédure de liquidation de l’entreprise, etc.

Ces différentes missions peuvent être exécutées via des consultations (ponctuelles ou régulières) ou par un suivi plus informel (échanges par mail ou téléphone).