L’assistant de manager a pour principale mission de seconder un responsable de direction ou un cadre dirigeant. Son rôle consiste à s’occuper des tâches administratives, de la gestion comptable, des prises de rendez-vous, de la mise en place du planning, entre autres tâches. Grâce à son expérience acquise dans le cadre de ses responsabilités, il peut par la suite prétendre au poste de superviseur du service gestion. Découvrez ce métier ainsi que les formations qui peuvent vous aider à l’exercer.

Quelle formation pour devenir assistant de manager

Pour acquérir les compétences listées ci-dessus, il faut suivre une formation bac +2 minimum telle que :

  • BTS AM (BTS Assistant de Manager) ;
  • BTS assistant de gestion PME et PMI ;
  • BTS comptabilité et gestion des organisations ;
  • DUT gestion des entreprises et des administrations (GEA) ;
  • DUT gestion administrative et commerciale des organisations (GACO).

L’assistant de manager peut par la suite opter pour une spécialisation en s’orientant vers une licence professionnelle, de quoi prétendre à une meilleure rémunération et à une évolution professionnelle plus sereine. Parmi ces formations bac +3, citons :

  • Licence professionnelle assistant de gestion administrative ;
  • Licence professionnelle management des organisations, option assistant de manager ;
  • Licence professionnelle assistant export ;
  • Licence professionnelle gestion de PME et PMI.

Quelle évolution professionnelle ? 

Un assistant de manager débutant commence avec un salaire d’environ 1 800 € brut par mois. Ce métier permet d’acquérir une grande expérience de terrain et de se doter d’une expertise solide dans différents domaines. De quoi avoir la carrure nécessaire pour superviser un service de gestion ou de secrétariat.

metier assistant manager

Le rôle de l’assistant de manager

La polyvalence de l’assistant de manager en fait un élément indispensable au sein de toute organisation. En effet, pour mener à bien ses différentes missions, il va arborer plusieurs casquettes : secrétaire, comptable, juriste… Grâce à sa capacité d’adaptation et ses compétences, il sait réagir aux différentes situations qui surviennent au sein de l’entreprise et arrive à trouver des solutions adéquates pour chaque besoin. Il travaille en toute autonomie et n’a pas besoin d’obtenir l’aval de son supérieur pour chaque action. De quoi permettre à ce dernier de se focaliser sur des responsabilités plus stratégiques.

Les missions de l’assistant de manager diffèrent en fonction de la taille de la structure. Il peut ainsi se voir confier les appels clients, la gestion des contacts clients et fournisseurs, la tenue des comptes de stock, l’édition des documents comptables, la liaison entre les différents services de l’entreprise, la paie, l’organisation des déplacements des commerciaux, la gestion des tâches administratives, comptables et de secrétariat, la gestion des plannings, la définition des conditions légales pour la réalisation d’un projet, etc.

Dans les grandes structures, l’assistant de manager peut se spécialiser dans l’une de ces missions pour offrir un service et des prestations irréprochables, aussi bien aux clients et fournisseurs qu’aux salariés et autres collaborateurs.

Quelles compétences pour exercer ce métier ?

Bien évidemment, pour exercer le métier d’assistant de manager, la polyvalence ne suffit pas. Il est ainsi indispensable de posséder certaines compétences clés telles que :

  • savoir-être et savoir-faire ;
  • aisance rédactionnelle ;
  • bon sens de communication ;
  • connaissances en gestion ;
  • maîtrise des outils bureautiques et de l’outil informatique ;
  • notions juridiques ;
  • maîtrise de l’anglais au moins.