Vous aimez travailler au contact des personnes notamment les enfants ? Vous souhaitez vous reconvertir à un métier du secteur de la petite enfance ? Et si vous deveniez Éducateur de Jeunes Enfants ?

À mi-chemin entre le social et l’éducatif, le métier d’Éducateur de Jeunes Enfants est une profession incontournable du secteur de la petite enfance. Professionnel aguerri, l’Éducateur de Jeunes Enfants est chargé d’assurer le développement global de l’enfant : psychique, cognitif, social et psychomoteur.

Vous voulez savoir à quoi vous attendre en rejoignant cet univers ? On vous en parle dans la suite de cet article.

L’Éducateur/Éducatrice de Jeunes enfants : quelles sont ses missions ?

L’Éducateur de Jeunes Enfants est un travailleur social, spécialisé dans le secteur de la petite enfance. Il s’agit d’un professionnel dont la principale mission est de contribuer au bien-être mental et à l’éveil des enfants de moins de 7 ans. Pour y arriver, il va mettre en place des activités d’éveil et d’action pédagogique qui vont stimuler leurs facultés artistiques, affectives et intellectuelles.

Véritable professionnel de l’accueil des enfants, un EJE exerce dans tous les centres d’épanouissement de l’enfance. Que ce soit dans une crèche, un jardin d’enfants, les haltes-garderies, les hôpitaux et même à domicile, ses compétences sont vivement sollicitées dans l’accompagnement des enfants.

Toutefois, sa mission n’est pas dirigée que vers l’enfant. Il s’assure d’accompagner les parents dans leurs rôles sans jamais se suppléer à eux. Il peut, si besoin y est, solliciter d’autres professionnels de la santé mentale comme un psychomotricien ou un orthophoniste pour le compléter dans le suivi d’un enfant.

Quelles sont les qualités requises pour devenir Éducateur/Éducatrice de Jeunes Enfants ?

Pour devenir Éducateur/Éducatrice de Jeunes Enfants, il faut tout d’abord avoir une vocation pour le métier. Il est surtout important d’aimer la compagnie des enfants si l’on désire faire carrière dans cet univers. En effet, la plupart du temps, ce professionnel est amené à rencontrer des enfants en situation difficile avec des parents qui se sentent impuissants.

Il doit donc être assez résistant au stress et surtout disposer d’un moral d’acier afin de mettre en confiance ses interlocuteurs. Fort d’un esprit patient et de bonnes aptitudes à la créativité, il doit aussi posséder un sens de l’observation assez pointilleux. C’est cela qui lui permettra d’anticiper les éventuels problèmes chez l’enfant.

Comment devenir Éducateur/Éducatrice de Jeunes Enfants ?

Pour exercer le métier d’Éducateur/Éducatrice de Jeunes enfants, il faut avoir obtenu le diplôme d’état correspondant. Un seul diplôme permet d’exercer cette profession : le DEEJE (Diplôme d’État d’Éducateur de Jeunes Enfants). Ce diplôme est obtenu après une formation de trois ans ouverte à toute personne épousant la passion pour le métier, et ce sans limite d’âge.

Il est donc possible de se reconvertir à ce métier en suivant une telle formation. Vous en saurez plus sur le site olecio.fr. Accessible avec le Bac ou un diplôme équivalent, cette formation se déroule dans un organisme de formation ou une école spécialisée dans les métiers socio-éducatifs.

En outre, l’apprentissage du métier se fait en partie à travers des cours théoriques déclinés en domaines de compétences. Cet apprentissage est renforcé par des expériences de terrain au contact des professionnels du secteur de la petite enfance.