Le Business developer, plus communément surnommé « Bizdev », rencontre un vif succès depuis les dernières années, notamment avec l’arrivée du digital. Ce stratège a pour objectif principal de détecter les opportunités afin de permettre à l’entreprise d’augmenter son chiffre d’affaires. C’est pourquoi il est nécessaire d’avoir de solides et multiples compétences qu’il est possible d’acquérir en suivant une formation adaptée. Nous vous proposons de découvrir les parcours pour devenir Business developer ainsi que vos futures missions.

Les formations pour devenir Business developer

Il faut savoir que le Business developer se caractérise par sa polyvalence et son expertise dans de nombreux domaines. Savant mélange entre un directeur commercial, un responsable marketing et un directeur du développement, il possède de solides compétences aussi bien en gestion qu’en marketing mais aussi en finance, en commerce, en management… C’est pourquoi, même s’il est possible d’accéder à cette fonction grâce à plusieurs formations, il est recommandé de choisir un parcours adapté, comme le Bachelor Business Developer (Bac+3) de l’ICL.

Cette formation vous permet d’acquérir toutes les compétences nécessaires au métier de Business developer afin de vous préparer à :

  • acquérir des savoir-faire et savoir-être adaptés à la relation client et à la négociation ;
  • aligner les politiques commerciales avec le marketing et la stratégie d’entreprise ;
  • développer le management commercial et l’innovation en mode agile ;
  • maîtriser le social selling et la veille afin de connaître le marché, repérer les tendances et détecter les opportunités de développement ;
  • mener le développement commercial d’un portefeuille client  ou d’une gamme.

Outre ces compétences techniques, ce Bachelor vous permet de développer les compétences personnelles (ou soft skills) nécessaires à ce métier. Le Business developer se caractérise en effet par : 

  • sa créativité ;
  • son sens relationnel ;
  • son écoute ;
  • son esprit de conquête ;
  • sa rigueur ;
  • son adaptabilité ;
  • sa patience ;
  • son empathie.

Il est également primordial que votre formation vous permette de mettre en pratique vos nouvelles compétences. C’est pourquoi l’alternance est ici particulièrement indiquée. Ce dispositif vous permet en effet, comme son nom l’indique, d’alterner entre vos cours au sein de votre école et des missions en entreprise, où vous avez le statut de salarié. Vous avez ainsi l’occasion de découvrir le monde du travail et d’acquérir une solide première expérience professionnelle, un point hautement valorisant pour vos futures candidatures. 

métier Business developer

Les autres métiers à découvrir :
Comment devenir responsable du développement commercial ?
Comment devenir entrepreneur ?
Comment devenir assistant de manager ?

Les missions d’un Business developer 

Une fois votre diplôme obtenu, vous êtes opérationnel pour mener à bien les missions de votre métier de Business developer.

Ce professionnel a en effet pour objectif de trouver de nouveaux leviers de croissance pour développer le chiffre d’affaires de l’entreprise. Pour ce faire, il réalise un travail de veille, analyse le marché ainsi que la concurrence afin de détecter de nouvelles opportunités. Il doit en effet être capable d’identifier les nouveaux marchés. Il réalise par ailleurs un travail de prospection pour attirer de nouveaux clients qu’il doit également fidéliser.

Le Business developer doit pour cela coordonner les équipes afin de concevoir et de déployer une stratégie qu’il communique ensuite en internet et en externe. C’est également lui qui pilote le projet et qui veille au déroulement du business plan. Il est également amené à négocier auprès de ses clients potentiels.

Le salaire du Business developer

En début de carrière, le Business developer perçoit un salaire moyen de 2 900 € brut mensuel avec une partie de variable. Plusieurs facteurs influencent ce montant, comme l’expérience, la taille de l’entreprise, le secteur d’activité, etc.

Après quelques années d’expérience, cette rémunération atteint 4 000 € brut par mois.