Pour développer votre entreprise, faciliter le bon déroulement de vos activités, enclencher son expansion ou lancer une nouvelle offre, vous pouvez être amené à recruter de nouveaux employés. Pour réussir vos recrutements et atteindre vos objectifs à moindres frais, il existe des conduites à tenir afin d’identifier les bons talents.

En dehors de l’étape de la préparation au recrutement, vous pouvez innover votre processus de recrutement, donner la priorité aux anciens employés, publier votre annonce auprès des candidats potentiels et offrir la chance aux jeunes diplômés. Découvrez dans ce dossier tous les conseils à appliquer pour engager à tous les coups la perle rare pour le compte de votre entreprise.

Innovez votre processus de recrutement

Pour recruter, les responsables des ressources humaines invitent souvent les candidats à passer des entretiens d’embauche individuels au cours desquels ils leur balancent une liste de questions auxquelles ils répondent. Ils prennent généralement le temps de parler de leur entreprise respective au début des entretiens avant de déboucher sur des questionnements liés au parcours du candidat, à ses qualités, ses expériences, ses réalisations et son intérêt pour l’entreprise.

Le problème avec cette manière de procéder, c’est qu’elle est devenue trop répandue et de plus en plus de candidats s’attendant à cela préparent des réponses bien structurées afin de se défendre. Pour avoir des réponses authentiques et bien plus honnêtes de la part des postulants, il est nécessaire d’apporter une touche personnelle à votre processus de recrutement afin de le rendre plus singulier.

Revoyez donc attentivement votre questionnaire et insérez-y des questions plus précises auxquelles les candidats ne pourraient jamais s’attendre et n’auraient pas eu le réflexe de préparer des réponses. Vous pouvez par exemple miser sur des questions qui vous permettront de déterminer les valeurs et les Soft Skills de chaque candidat ou simplement faites leur passer un test de personnalité en ligne.

Vous pouvez en savoir plus ici dans cet article expliquant comment réaliser un test de personnalité en ligne pour les RH. Pour éviter tout embarras dans le futur, veillez à considérer avec beaucoup d’attention les attentes de votre futur employé avec qui vous avez choisi de signer le contrat. Posez-lui quelques questions afin de déterminer ses réelles attentes vis-à-vis de l’entreprise.

Amenez-le amicalement à se prononcer sur ses réelles aspirations, mais surtout sur la rémunération qu’il espère gagner à son intégration dans votre entreprise.

Donnez la priorité aux talents en interne

Si vous songez à engager un talent pour un poste stratégique, plutôt que de chercher un candidat à l’extérieur, il est toujours mieux de penser d’abord à recruter un cadre en interne. Choisir un de vos employés en interne au lieu d’un profil externe est la meilleure manière pour gagner du temps, pour vous faciliter l’existence et pour réaliser des économies. La raison en est que votre employé a déjà très bien connaissance de vos codes et il connaît également votre façon de travailler.

En agissant ainsi, vos anciens employés reconnaîtront que vous vous souciez de leur progression et ils auront plus envie de travailler avec vous dans l’espoir d’obtenir un jour une promotion ou d’occuper un poste plus élevé. Par ailleurs, vous n’aurez pas besoin de prendre en charge l’apprentissage et l’insertion du nouveau recrû.

Faites savoir aux candidats que vous recrutez  

Vous ne parvenez parfois pas à trouver la bonne personne qualifiée et propice pour le poste que vous cherchez à combler, simplement parce que vous ne prenez pas le soin de publier votre annonce aux bons endroits.

Pour maximiser vos chances de tomber sur le profil idéal pour le poste vacant, publiez donc votre offre, avis ou annonce de recrutement sur les sites d’emplois qui sont les plus utilisés par les chômeurs de votre pays. Vous toucherez ainsi des candidats potentiels et compétents, car la plupart du temps ces sites envoient des courriels sous forme d’alerte aux candidats suivant leurs domaines de compétences.

En appliquant ce conseil, les candidats qui ont les qualifications requises pour le poste en jeu vont plus y postuler.

Soyez flexible et offrez aux nouveaux leur chance

Avant d’obtenir un emploi, il est souvent exigé d’avoir des expériences en lien avec le poste visé, parfois 2 ans voire 5 ans, en fonction de ses exigences. Le paradoxe ici, c’est que malheureusement sans un emploi concret il est impossible aujourd’hui d’acquérir des preuves d’expérience qui sont vraiment utilisables sur le marché du travail.

Cependant, les candidats qui viennent tout juste d’achever leur cursus scolaire sont beaucoup plus frais. Ils se souviennent encore mieux des notions qu’ils ont apprises durant leur formation, même si au début ils sont sans « expérience ».

De plus, en recrutant un jeune diplômé dans votre équipe, comme il n’a jamais pris par une autre entreprise par le passé, il lui sera plus facile d’intégrer votre façon de travailler dans ses habitudes.

Il sera plus flexible à accepter à ses débuts un salaire plus bas et n’affichera pas des caractères compromettants qu’il aura copiés durant son parcours au sein des anciennes entreprises dans lesquelles il a pris par le passé. Il ne tiendra pas le poste pour acquis et aura tendance à redoubler d’efforts pour remplir les exigences du poste afin de gagner des expériences.

Ne commettez donc pas l’erreur de rejeter systématiquement les dossiers des nouveaux diplômés au profit des candidats « blindés » d’expériences. Il se peut qu’un nouveau diplômé soit plus habile et donne de bien meilleurs résultats au travail qu’un candidat ayant à son actif plusieurs années d’expérience.