En tant qu’employeur, la motivation de vos employés fait partie de vos tâches quotidiennes.

Parfois, il peut être difficile de détecter des signes de démotivation chez vos employés. Et cela pourrait mettre en péril l’environnement de travail de l’équipe. Il est important d’être attentif et de ne rater aucune piste dès le début. D’abord et avant tout, qu’est-ce qu’un employé motivé ?

Qu’est-ce qu’un employé (non) motivé ?

Un employé motivé est celui qui adopte le but, la vision et les valeurs de l’entreprise. Il aime contribuer, innover en résolvant des problèmes et surprendre ses collègues avec des sujets d’actualité. Essayez toujours de transmettre de bonnes vibrations et une atmosphère positive, ou du moins encouragez vos pairs à atteindre les objectifs.

Maintenant que nous avons identifié un employé qui se sent à l’aise au bureau, que pouvons-nous qualifier d’employé démotivé ? Les employés qui manquent de motivation sont ceux qui ne veulent pas faire d’efforts supplémentaires pour réussir ou pour que les autres réussissent. La plupart du temps, ils n’aiment pas travailler et ne recommanderont probablement jamais le produit ou le service offert par l’entreprise où ils travaillent. Et cela, inévitablement, crée une opinion négative de l’entreprise à l’extérieur.

Comment détecter la démotivation au travail ?

Mais…. comment pouvons-nous régler ce problème avant qu’il n’arrive et d’une manière que nous y gagnons tous ? Tout d’abord, le détecter et ne pas le confondre avec d’autres problèmes que l’employé peut avoir sur le plan personnel ou de la santé. Par la suite, il sera nécessaire d’appliquer certaines techniques de motivation au travail.

Suivez ces conseils pour que ces petits indices ne passent pas inaperçus :

Rendement au travail

Le fait que vous ne respectez pas le temps alloué à vos tâches peut vous aider à comprendre qu’un employé est démotivé. Mais dans ces cas-là, la première chose à faire est de faire sonner le mea culpa : est-il suffisamment motivé, a-t-il eu un conflit interne que vous n’avez pas détecté ? Parler avec lui avec une approche positive est toujours un bon premier pas.

Silence

Vous avez peut-être un employé introverti qui n’aime pas beaucoup parler et qui se sent mieux lorsqu’il travaille seul et en silence. Mais lorsqu’une équipe a plus qu’atteint les objectifs fixés et qu’elle ne fait pas preuve de bonheur, et encore moins de fête, cela peut être un indicateur de démotivation.

Curiosité au travail

Tout le monde n’est pas passionné par son travail, mais il est très positif que les employés recherchent, forment et s’intéressent aux enjeux de leur secteur. Si vous voyez qu’un employé ne fait aucune explication sur la curiosité ou l’éphéméride du secteur, c’est peut-être qu’il tombe un peu dans la fainéantise. Pour l’aider, vous pouvez lui demander quelle formation il aimerait suivre et payer, à condition qu’il montre de l’intérêt pour son travail et se remotive.

Week-end perdu

Habituellement, lorsqu’un employé est malheureux ou peu inspiré dans son travail, cette émotion peut se refléter dans différents aspects de sa vie : la plupart de vos employés passent la fin de semaine à dormir, et ne poursuivent aucun passe-temps ni aucune passion… alerte rouge !

Pour obtenir un environnement de travail très motivé, vous devez être conscient de ces signes qui vous aideront à résoudre à temps tout problème de manque de motivation au sein de votre équipe. Rappelez-vous qu’avant de prendre des mesures drastiques, il est important d’observer et, surtout, de parler !