L’étendue des missions confiée au responsable QSE implique pour ce dernier la maîtrise des compétences pluridisciplinaires, en partie techniques. Si vous avez l’ambition de postuler comme responsable QSE ou QHSE, il va falloir choisir une formation qui déploie toutes les facettes du métier.

Quelle formation intégrer pour devenir responsable QSE ?

Le métier de responsable QSA est hautement qualifié et demande des compétences théoriques, techniques et pluridisciplinaires et de nombreux “softkills”. 

Il est possible d’intégrer des formations bac+2 (BTS)  et bac+3 (Licence professionnelle, bachelor) pour apprendre les différentes facettes du métier, mais les postes à responsabilité et la plupart des postes à pourvoir demandent en général un niveau bac+5 et des profils expérimentés.

Aussi, un master of science QSE, pour associer une mise en pratique des enseignements théorique directement au sein d’une entreprise, cibler une formation pour laquelle un contrat d’apprentissage ou l’alternance est possible, constitue une formation idéale pour peu que vous ayez déjà une expérience professionnelle faisant appel à plusieurs compétences requises que nous avons listées ci-dessous.

devenir responsable qse

Quelles compétences à acquérir pour devenir responsable QSE

Le responsable QSE est confronté à de nombreux objectifs, et l’état des lieux qui en découle peut conduire à de grands changements au sein des personnels de l’entreprise (ces derniers peuvent notamment être amenés à revoir en profondeur leurs façons de travailler, leurs responsabilités) sur la qualité des produits et les relations avec les clients.

Les compétences techniques

Le futur responsable QSE devra connaître le contenu et les implications des normes internationales ISO qu’il sera amené à mettre en place au cours de sa carrière. Le responsable QSE procèdera pour chacune à une analyse du contexte prenant en compte les facteurs internes et externes susceptibles d’avoir un impact sur les activités de l’entreprise : à partir de ces analyses, la politique et les objectifs seront établis en conséquence.

Les trois normes ISO principales à maîtriser sont  : 

  • l’ISO 9001 : norme qui définit la mise en place d’un système de management de la qualité pour les organismes souhaitant améliorer en permanence la satisfaction de leurs clients et gagner en efficacité.
  • l’ISO 14001 : norme qui détermine un cadre pour maîtriser les impacts environnementaux engendrés par l’entreprise et la conduite à adopter pour améliorer de manière continue  sa performance environnementale globale (par exemple : réduction des déchets, de la consommation énergétique
  • l’ISO 45001 : norme qui décrit les systèmes de management de la santé et de la sécurité au travail,  et permet aux entreprises de mieux gérer leurs risques et de définir leurs objectifs en la matière.

Un responsable QSE sera ainsi d’autant plus à l ‘aise dans son métier si il possède au préalable des connaissances scientifiques pluridisciplinaires (écologie, mathématiques, biologie, chimie, sciences de la Terre…) et qu’il maîtrise l’anglais au moins technique dans ces domaines. A cela s’ajoutent des connaissances relatives aux diverses réglementations nationales et internationales relatives à la sécurité, l’environnement, la santé, ainsi que de certains aspects du droit pénal et juridique.

Les compétences humaines et comportementales

Organiser et piloter la mise en œuvre de nouvelles procédures au sein d’une entreprise requiert une certaine maîtrise pour transmettre ces dernières et négocier avec l’ensemble des acteurs impliqués, lesquels affichent des profils souvent très diversifiés à tous les niveaux hiérarchiques. Aussi, être autonome,  pédagogue, savoir convaincre, trancher, motiver les autres, fait partie des qualités requises et à acquérir pour devenir responsable QSE.

A l’amont, il faut aussi savoir analyser et croiser des informations variées pour détecter les différents dysfonctionnements d’une entreprise ou de ce qu’elle produit, et surtout trouver des solutions pour les résorber et améliorer les process humains et industriels.

Bref, le responsable QSE est un véritable chef d’orchestre qui doit savoir manier toutes les partitions qu’il a entre les mains afin d’harmoniser le travail et la volonté de tous, au présent comme à plus ou moins long terme.