Notre société actuelle accorde un grand intérêt au bien-être. Cela favorise l’essor de disciplines dites « douces » telles que la sophrologie. Officiellement reconnue par les autorités compétentes comme une branche professionnelle, la sophrologie est actuellement en pleine expansion. Même si la profession n’est pas réellement réglementée, vous devez tout de même suivre une formation avant de pouvoir exercer comme sophrologue.

Qu’est-ce que la sophrologie ?

La sophrologie est une discipline qui s’apparente à de l’hypnose, à la différence que le praticien se sert uniquement de sa voix. Elle associe des exercices de visualisation et de respiration pour amener le patient à un état de détente et de relaxation.

La sophrologie permet aux patients d’améliorer leur gestion du stress et leurs troubles de la concentration ou du sommeil. Vous pouvez l’exercer depuis votre domicile, au domicile de votre client ou encore dans un local réservé à cet effet.

Devenez sophrologue avec un centre de formation

Nous vous recommandons de suivre une formation si vous souhaitez devenir sophrologue praticien. Aucun diplôme préalable n’est nécessaire. Une formation en sophrologie, comme proposée par sophrocap.com, vous apprend l’ensemble des pratiques à adopter pour accompagner des patients.

Il existe plusieurs courants de sophrologie. Les plus connus sont :

  • la sophrologie des écoles caycédiennes, créée par le Professeur Alfonso Caycedo,
  • la sophrologie des écoles non caycédiennes,
  • la sophrologie des écoles pseudo-sophrologiques, mélangeant différentes techniques de relaxation, visualisations et théories.

Vous pourrez choisir l’école la plus adaptée pour votre cursus, en fonction de la spécialisation que vous poursuivrez par la suite.

formation sophrologie

Cette formation se fait généralement sur une période de 304 heures dont la répartition varie suivant les centres. À l’issue de cette formation, vous obtenez la certification professionnelle de sophrologue. Vous êtes dès lors enregistré au Répertoire National de la Certification Professionnel (RNCP).

Devenez un sophrologue reconnu par l’État

Pour devenir un praticien agréé par l’État en Sophrologie, votre qualification est l’élément le plus important. Selon la chambre syndicale, aucun diplôme n’équivaut au titre RNCP dans le domaine de la sophrologie.

Vous devez alors vous faire former par une structure compétente et reconnue, afin de pouvoir exercer librement la sophrologie.