Le Compte professionnel de Formation est un fonds permettant aux travailleurs de se faire former en permanence au cours de leurs années de fonction. Mais cela pose des problèmes pour les retraités n’ayant pas épuisé leur solde avant de prendre le départ. Voici un passage qui vous en dira plus sur ce sujet. Découvrez alors tout ce qu’il faut savoir sur le CPF et la retraite.

Utiliser le Compte professionnel de Formation à la retraite : est-ce possible ?

Les travailleurs âgés de plus de 16 ans en activité disposent d’un Compte professionnel de Formation (CPF). Celui-ci est activé depuis une plateforme gérée par les acteurs de la fonction publique. Mais cela ne veut pas encore dire qu’ils ont droit au CPF à la retraite. Au nom de ce décret, les employés disposent donc de 24 h chaque année pour suivre une formation dans le cadre de leurs fonctions respectives. Elle est subventionnée à hauteur de 500 € par an avec un plafond défini sur 5000 €. Voici ce qui arrive lorsqu’ils doivent partir à la retraite.

Il arrive que les travailleurs soient à la retraite sans avoir perçu la totalité de leur droit. Retenez simplement que le Compte professionnel de Formation n’est utilisable que pendant la période où vous êtes en activité. Le compte est donc gelé systématiquement après la déclaration de la retraite. C’est d’ailleurs pour cette raison que les travailleurs de moins de 16 ans sont plus à l’aise avec cette offre. Ils peuvent prendre toute la liquidité avant leur départ pour la retraite.

Le Compte professionnel de Formation à la retraite ne sera plus alimenté en temps réel. Il sera mis en veilleuse ou en pause. Mais les mobilisations de crédit ne seront plus possibles dans ce cas. Mais le travailleur peut décider de faire usage de tous ses droits pendant la retraite avant 65 ans. C’est le seul cas où le CPF reste fonctionnel après le départ de l’employé pour la retraite. Si le titulaire reprend aussi une autre activité professionnelle rémunérée, elle peut encore procéder à la réactivation de son compte. Ceci se fait par le centre d’appel des CPF.

Accéder aux crédits CPF à la retraite : les cas possibles

Voici le problème majeur qui se pose avec le CPF. À la suite de la déclaration de la retraite du travailleur, son compte reste bloqué. Il ne pourra donc plus percevoir les crédits de formation puisqu’il n’est plus en fonction. Il se pose alors la question de savoir s’il peut transférer ses droits à quelqu’un d’autre. Eh bien, sachez que le CPF est personnel. Chaque travailleur en fonction possède le sien. Les droits ne profitent qu’au titulaire, et ceci pendant qu’il est actif.

Les différentes possibilités de transfert des droits ont été énumérées en 2020. Mais jusqu’ici, elles n’ont pas encore été insérées dans le Code du travail et ne sont de ce fait pas encore en vigueur. Autrement dit, il n’y a aucune justification pour vous attribuer vos crédits à une autre personne. Ceci pourra peut-être changer lorsque les règles seront rétablies. Adoptez de ce fait une bonne organisation pendant que vous êtes en activité. Demander des formations à temps. Ceci vous permettra d’épuiser tout le solde du CPF avant le départ pour la retraite.

Épuiser ses crédits CPF avant sa retraite : comment procéder ?

Personne ne souhaite perdre ses crédits CPF en allant à la retraite. Pour cette raison, il est conseillé de bien se faire former pendant sa carrière pour finir le solde. Mais les options qui préparent pour la retraite ne sont pas considérées par le compte. Il est alors important que vous preniez le temps de bien vous renseigner sur les formations avant de les entamer. Opter par exemple pour une formation sur :

  • le permis B ;
  • l’amélioration des compétences ayant trait à vos passions ;
  • la maîtrise des outils de la nouvelle technologie.

Celles-ci sont bien prises en compte par le CPF.